vendredi 14 décembre 2012

Du bon pied

Une bonne nuit, sans interruption intempestive, quoique trop courte (le Petit s'obstine à commencer sa journée à 6h) ;
Un morceau du gâteau poire/chocolat préparé la veille pour le petit-déjeuner ;
Un départ à 8h15, qui me permet d'accompagner le Grand à l'école (c'est très rare) et le Petit à la crèche (Darling se chargera des deux autres) ;
Trois quarts d'heure de footing avec passage dans un grand parc ;
Un retour en vélib, pour ne pas avoir à boucler le circuit, qui m'offre le plaisir de chanter en pédalant (et de ne faire regarder avec méfiance par les passants) ;
Trois paquets arrivés par la poste, contentant des "cadeaux" que j'avais choisis moi-même avec des points de fidélité, mais dont j'avais déjà oubliés l'existence, donc presque des surprises ;
Une bonne douche avec ce frisson délicieux que procure toujours, en hiver, après une course à pied, le contact de l'eau chaude sur la peau glacée ;
Une tasse de ce très bon "thé de Noël" épicé offert par un ami ;
Un coup de fil à ma grand-mère, avec choix définitif de la date et heure du repas de Noël ;
Un billet de Ciloubidouille, blog que je consulte régulièrement même si je ne bidouille jamais rien, intitulé "Je suis féministe" ;
Un email de ma banque m'annonçant qu'à la suite de mes quinze relances, mon offre de prêt à enfin été éditée ;
Au moment de se mettre au travail, la constatation que j'ai presque rattrapé mon retard sur ma traduction, qu'il ne me reste plus que 70 pages, et que je devrais donc réussir à rendre mon texte à temps.

Voici une journée qui commence bien.

3 commentaires:

  1. Yay ! Gâteau poires-chocolat et thé de Noël, c'est la combinaison gagnante qui a tout débloqué.

    RépondreSupprimer