mercredi 28 janvier 2015

Retour du Grand

Le car est arrivé en avance, cette fois. Du coup, Darling, que j'avais envoyé à 6h30 devant le collège (chacun son tour !), était déjà de retour à 6h45 avec le Grand qui a catégoriquement refusé de se coucher pour compléter sa nuit, et qui a attendu notre feu vert pour foncer voir ses trois frères et sœur l'un après l'autre, preuve qu'ils lui avaient un peu manqué, quand même.

Il a skié ! En dépit de son problème au genou, il a pu suivre une grosse partie des leçons, et comme il n'avait pas complètement oublié ce qu'il avait appris l'année dernière, il a enfin décroché sa première étoile. Le moniteur lui a même dit qu'il aurait presque pu tenter la deuxième. Il est très fier.

Il a bien mangé, il a bien dormi, il n'a pas eu froid, et il a lu deux des trois bouquins qu'il avait emportés. Il a partagé sa chambre avec quatre autres garçons, mais c'était une grande chambre, très confortable. Il s'est fait des nouveaux copains.

Il a eu beau temps, enfin, pas vraiment beau temps, en fait il y avait du brouillard tous les jours. Et il n'a pas neigé ? Ah si, il a aussi neigé, plusieurs fois. Du coup, ils n'ont fait qu'entrevoirle Mont Blanc, alors qu'ils étaient juste en-dessous. Et c'est bizarre parce que le sommet n'est pas pointu, paraît-il.

Il n'a pas envoyé les trois cartes postales pour lesquelles je lui avais préparé des enveloppes comportant déjà l'adresse et le timbre. Il n'avait pas de cartes postales. Si, il y avait des magasins dans la station, mais ils étaient loin. Si, il y est allé plusieurs fois, mais il n'y a pas trouvé de cartes postales. Si, en fait il y en avait, d'accord, mais elles étaient chères. Et il n'avait pas d'argent. Non, il n'a pas perdu les 20 euros que je lui ai donnés avant le départ, mais il ne savait plus où ils étaient. Si, il s'est acheté d'autres trucs, mais pas au même moment. Non, il n'aurait pas pu écrire des vraies lettres sur du papier, parce qu'il n'avait pas de papier. Si, il avait du papier d'écolier, mais ce n'était pas du papier à lettres. Si, ça aurait été mieux que rien, mais il aurait préféré envoyer des cartes postales...
(Là, je me suis fâchée :
— Franchement, tu me déçois. Je ne suis pas contente. Je t'avais expressément demandé de le faire. Tu aurais pu prendre cinq minutes pour envoyer trois cartes. Tu es terriblement égoïste !
— Ah, mais arrête ! Pourquoi tu me traites toujours d'égoïste ?
— Eh bien, c'est une bonne question. Pourquoi est-ce que je dis souvent que tu es égoïste, et jamais que tu es violent ou capricieux, par exemple ? Il doit y avoir une raison, mais laquelle ?)

Depuis qu'il est rentré à la maison, il rattrape son retard sur sa DS.

Bref, le Grand va très bien, merci.

3 commentaires:

  1. Ha ! Ha ! Ha ! Sacré Grand, il avait vraiment réponse à tout !
    Mais je comprends ta déception, j'aurais eu la même réaction. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Et si on disait qu'on ne fait pas de remarque sur l'être mais sur le faire ? Qu'il s'est comporté de façon terriblement égoïste, certes, mais pas qu'il est égoïste ? Pour éviter qu'il ne s'en fasse une carte de visite "je ne suis pas violent, mais je suis égoïste, c'est comme ça". Juste une proposition de maman de quatre (grands) enfants dont des twins à une maman de quatre (plus jeunes) enfants, dont des twins aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, je vais essayer de m'en souvenir !

      Supprimer