dimanche 25 mai 2014

Dépédonculeur

J'ai acheté un kilo de fraises pour le dessert. J'ai déjà fait une chantilly pour aller avec ; reste plus qu'à préparer les fruits. J'ai ce qu'il faut pour ça : l'année dernière, une amie qui connaît ma passion pour les ustensiles de cuisine m'avait offert un petit outil drôlement pratique, qui permet d'ôter le pédoncule des fraises ou des tomates sans ôter la chair qui va autour.
Comment ça, inutile ? Si on fait ça avec un couteau, de deux choses l'une : soit on effectue un mouvement rotatif précis autour de chaque pédoncule, et on met une demi-heure pour équeuter un kilo de fraises ; soit on coupe tout droit, et dans ce cas-là on ôte beaucoup trop de chair (ou, variante, on coupe trop haut et on laisse la partie dure et vert clair avec le fruit, ce qui est désagréable, encore plus avec les tomates, d'ailleurs).
On plante, on tourne, on retire. Génial.
Comment ai-je pu vivre si longtemps sans ?

Bref, c'est un ustensile indispensable pour toute foodista qui se respecte. Comme je vous le dis.
Hélas, je ne l'ai plus vu depuis mon déménagement. Ce qui n'était pas très grave, car ce n'était pas la saison des fraises ou des tomates. Mais là, maintenant, j'aimerais bien le retrouver.

J'ouvre les tiroirs, je descends à la cave, je fouille les étagères, en vain. Je m'énerve :
— Ah, mais zut ! Où est ce truc ?
— Quel truc ? demande Darling.
— Tu sais, l'année dernière, Ficelle m'a offert un dépédonculeur...
Il ouvre des yeux comme des soucoupes :
— Elle t'a offert QUOI ? Un pé*dé encu*leur ?

Moralité : Darling n'est pas une foodista.

(PS : Si vous en cherchez un sur internet, essayez plutôt avec "équeuteur".)

7 commentaires:

  1. Merci Darling et Fofo pour cette bonne tranche de rire!

    RépondreSupprimer
  2. J'suis souvent impressionnée par le nombre de "trucs" qui existe pour "faciliter" le travail des cuisinières...

    Ici j'ai une autre technique : nous ne sommes que 4 mais 4 gros consommateurs de fraises et du coup j'en achète facilement 1kg5 pour un repas et en saison nous pouvons en manger tous les jours...(on a aussi un budget spécial fraises ;-))

    Bref donc hors de question que j'équeute les fraises, chacun des enfants a appris aux alentours de ses 2 ans à manger les fraises avec ses doigts : on attrape les petites feuilles, on fait tourner la fraise, on la trempe dans la chantilly et on grignote jusqu'au vert !
    Et la cuisinière peut profiter du temps gagné pour lire ou jouer avec les enfants ou discuter avec son cher et tendre : tout le monde est gagnant !!

    Mais maintenant que je sais que ce "truc" existe, je me dis que ça pourrait plaire... à mes enfants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, moi c'est surtout pour les tomates que je trouve ça génial (il faut dire qu'on en mange plus longtemps, la saison est moins courte).

      Supprimer
  3. J'avais vraiment mis de côté cette chute là. "C'est pas fofo, non, elle va dire autre chose". Une drôle de chute qui escamote le vrai mystère : as-tu retrouvé ton dépédonculeur?

    J'aime particulièrement les "*" qui écartent les syllabes plutôt que de cacher pudiquement chacun 1 lettre.
    C'est dommage, ils étaient peut-être très bien ces nouveaux lecteurs, ceux-là même qui serait tomber sur ton blog en cherchant "pé** en******" dans google.^_^*

    Maintenant j'ai envie d'un de ces bidules.

    RépondreSupprimer
  4. La preuve : tu es un homme très bien, mon Juju. Je me demande pourquoi les hommes voient des sextoys partout et pourquoi Ficelle offre des trucs en rapport avec les sextoys à tout le monde !
    Je vais m'acheter un dépédonculeur (dont je ne connaissais pas l'existence avant la lecture de ce billet).

    RépondreSupprimer
  5. Oui c'est vrai, hein, c'est pas du tout le genre de Ficelle d'offrir des zobjets sessuels...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je suis presque certaine de l'avoir laissé dans ma maison de vacances en me disant que c'était là-bas que je mangeais le plus de tomates (ce qui est incontestablement juste). Mais du coup je n'en ai pas ici pour la saison des fraises. Si jamais tu en trouves un autre...

      Supprimer