mardi 17 novembre 2015

Portable et mensonge

Un train régional, du genre de ceux qui vont d'une grande ville à une moyenne ville et qui passent toutes les heures. Le haut-parleur annonce que nous arrivons à destination. Mon voisin sort alors son téléphone portable, appelle quelqu'un (sans prendre la peine d'aller sur la plateforme pour ne pas déranger les voyageurs, cela va sans dire) et j'entends mot pour mot la conversation qui suit :
— Allô ? T'es où ?
(La phrase la plus prononcée au monde depuis l'invention des portables)
— ...
— Ah, t'es encore là-bas ? Pfff... Oui, bon, tu seras en retard, quoi.
— ...
— Oui, d'accord, n'empêche que tu seras en retard.
— ...
— Moi ? Je suis déjà arrivé à la maison, moi. Enfin, tant pis, je vais t'attendre. A tout à l'heure.

Franchement, j'ai été à deux doigts, mais vraiment à deux doigts, de dire bien fort quelque chose comme "Monsieur, vous voulez bien me laisser passer, le train va bientôt ENTRER EN GARE ?" Ou alors, plus succinct : "MENTEUR !".

(Ça me rappelle une jeune femme de ma connaissance : "Oui oui, je suis en train d'arriver, là." "Mais j'entends de l'eau, il ne pleut pas, pourtant ?" "Euh, non, c'est ma douche. Mais j'en ai pour cinq minutes, je te jure !")

3 commentaires:

  1. Fallait faire semblant de parler dans ton téléphone et dire bien fort : "dis mon Chéri, au fait, tu sais pas où j'ai laissé mes chaussures?" Là, il aurait eu un mensonge acrobatique à inventer...

    RépondreSupprimer
  2. Fofo faisant semblant de parler dans son téléphone, très fort : "dis donc mon coeur, tu ne saurais pas où j'ai laissé mon collant?" Là ça va être rigolo de le voir inventer une mensonge acrobatique.

    RépondreSupprimer
  3. C'est tentant, mais faut laisser les gens vivre leur vie... Je lui aurais quand même ri au nez, je crois.

    RépondreSupprimer